Solanacées ? Solan’encore !

En été, la petite production de la clef des sols fait d’abord la part belle aux Cucurbitacées, courgettes et concombres. Celles-ci se font discrètes aujourd’hui, en attendant le relais des courges et potirons.

Vient ensuite la tomate, reine de la belle saison, une Solanacée. Les plants sont encore bien garnis et devraient produire encore pendant un mois environ.

Les poivrons, Solanacées encore, sont arrivés tard cette année. Ils dureront tant que les jours ne seront pas trop courts.

Les aubergines, Solanacées aussi, devraient pouvoir accompagner tomate et poivron jusqu’au bout.

Les petites physalis d’été – ou « cerises de terre », encore des Solanacées, tiendront tant qu’il ne pleut pas trop.

Les piments, toujours des Solanacées, suivent les poivrons.

Et bientôt viendront à maturité les physalis du Pérou, puis aussi les pommes de terre, pour clôturer la saison.

On ne se lasse pas des Solanacées !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.