Belle prêle

La prêle passe l’hiver en profondeur pour ériger ses tiges à la fin du printemps.

Voici donc venu le temps d’admirer ces drôles de pinceaux verts.

Comme vous le savez peut-être ce végétal est un incontournable en phytothérapie et pour les soins au jardin. Infusion, décoction, macération, les usages sont multiples.

Cette année ce sont les pommes-de-terre qui occupent le jardin colonisé par la prêle. La récolte de prêle est donc aussi nécessaire pour éviter qu’elle ne concurrence la culture de la saison.

C’est le moment idéal pour la cueillir au mieux de sa forme. Et elle s’accommode très bien du séchage pour être utilisée toute l’année.

Si vous souhaitez des quantités et si vous en avez la disponibilité, je vous propose de venir la cueillir vous-même. Vous dégagez délicatement les plants de pomme-de-terre et vous repartez avec autant de prêle que vous avez pu cueillir. Tope là ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.