Mantes les jolies

Avec les chaleurs de juin (sic) viennent les nouvelles générations de ces insectes adaptés aux températures élevées.

Il y a quelques sauterelles qui se font entendre. Je ne saurais les identifier…

Et il y a les jeunes générations de mantes religieuses.

La première que j’aie vue cette année se baladait sur une plaque de semis.

Puis j’en ai rencontré une autre en épandant du broyat sur des restes d’épinards tout secs, dans la grande serre.

La toute jeune mante se fond parfaitement dans le feuillage desséché. La voyez-vous ?

Ces jeunes entament leur carrière de chasseuses à l’affut.

Et, pour la troisième année, elles confirment la réputation des abris de culture pour offrir dignement le gîte et le couvert.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.