Au bonheur des Tropiques

Vous avez certainement senti passer les 35°, voire plus, de ces derniers jours.

Devinerez-vous à combien est montée la température dans les serres en verre ?

En fait je ne sais pas exactement, car mon thermomètre ne sait pas donner la température au-delà de 50 et quelques degrés Celsius.

La preuve…

Dans ces conditions, difficile de ne pas s’inquiéter de l’état de santé des cultures qui y sont installées.

L’une d’elles s’accommode particulièrement bien de cette contrainte climatique :

la patate douce.

Pourvu qu’on lui donne assez d’eau, elle prospère visiblement dans l’ambiance tropicale.

Ses pousses gaillardes partent à la conquête des espaces qui l’entourent.

Au passage, il suffit de recouvrir de terre une portion de rameau pour que très vite celui-ci se couvre de racines.

Les petites marcottes viennent ensuite compléter la ligne de plants. Et elles produisent de nouvelles petites feuilles violettes.

Proche cousine de l’ipomée de nos jardins, la patate douce sait bien aussi grimper le long de fils tendus. De quoi donner une extension verticale à son feuillage, plutôt que de tout envahir.

Vraiment, ça me plaît que la patate douce se plaise sur le plateau vitriot !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.