Funestes noctambules

Depuis quelques temps je voyais les feuilles d’épinard se transformer en dentelle. En fouillant au pied j’avais bien trouvé une ou deux chenilles, mais la recherche était laborieuse et peu efficace. Devant l’ampleur des dégâts je devais intervenir sans plus tarder. A la tombée du jour, lampe accrochée au front… J’ai déniché quelques limaces grises. […]