Extractions tardives

Dans une ferme équipée de grosses machines, on ne s’amuse pas à morceler les opérations. Une planteuse à poireaux est mise en route pour pas moins de quelques milliers de poireaux. Une récolteuse à pommes-de-terre extrait toutes les patates sur une courte période.

C’est tout le contraire quand la plupart des opérations sont réalisées manuellement. Il est plus supportable de varier les activités et les efforts.

Voici pourquoi une partie des pommes-de-terre est encore en terre.

Quelques jours après la dernière pluie il est temps de récolter une partie de celles qui restent. Le motoculteur ouvre le sillon…

Et les tubercules font surface.

La brouette se remplit gentiment.

Les gelées n’ont pas fait trop de dégâts.

Sans être exceptionnelle, la récolte est correcte compte tenu des conditions de chaleur et de sécheresse subies pendant l’été dernier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.