Premières corolles

Bravant les intempéries, les premières fleurs viennent rehausser les jardins de touches de lumière.

Ce sont naturellement les primevères et les jonquilles, mais pas seulement.

Une « corbeille d’argent » trône près de l’entrée, héritage échappé des anciennes cultures horticoles du lieu.

Sous les tunnels, l’alysson maritime accompagne les cultures, pour servir de refuge aux syrphes, auxiliaire anti-puceron.

Les romarins ont levé leurs petits étendards bleu pâle.

Les arbres ne sont pas en reste, comme ici le cornouiller mâle, avec ses petits pompons jaunes,

les châtons du noisetier,

et les délicates fleurs de l’abricotier.

 

Une réflexion sur “Premières corolles

  1. Merci, Lucie, pour les photos et commentaires poétiques de ces 1ères fleurs ! Actuellement privé de jardin, je me régale avec le vôtre ! La bise
    Claudine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.