Vie des sols

Depuis le printemps, le leitmotiv est « le sol doit être couvert ».

Il ne reste plus beaucoup de planches qui n’aient pas reçu leur manteau de compost, broyat, fumier ou autre litière.

Le broyage des derniers arbres taillés ou arrachés y contribue encore.

L’arrachage des dernières cultures d’été y contribue toujours.

Chacun de ces épandages redonne un peu de contraste au dessin des jardins.

Et il offre une protection à la microfaune du sol, qui est encore bien active.

En avant les discrets ouvriers de l’ombre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.