Potiron Galeux d’Eysines

La sécheresse prolongée a eu raison de mes espoirs de production de potirons pour cette année. Une irrigation au goutte-à-goutte ne permet pas aux cucurbitacées de développer leurs larges feuilles. Si adaptées pour capter la moindre goutte de pluie quand il y en a, ce sont aussi des surfaces d’évaporation démesurées en cas de canicule.

La chose s’est présentée autrement pour mes grands voisins de Planète Lilas, équipés sur leurs parcelles de systèmes d’aspersion. Merci à eux de m’avoir fait profiter de leur large récolte. Ceci me permet de vous présenter, dans les semaines qui viennent, une sélection de potirons et de courges riches en goût et en couleurs.

Une ancienne variété française pour commencer,

le Galeux d’Eysines.

Les boursouflures qui parsèment la surface sont des crêtes liégeuses. Souples sous le doigt, elles forment des petits coussinets comme pour protéger le fruit des chocs.

On dirait parfois que ce sont des cacahuètes collées pour décorer, mais je vous assure que non.

Les fruits pesant entre 5 et 10Kg, je le propose à la coupe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.