Danse de la pluie

Cela n’est probablement pas un problème pour vous. Mais de mon côté cette sécheresse persistante devient fortement préoccupante.

Décidée cette année à produire enfin des choux convenables, je pense avoir à peu près doublé ma consommation d’eau par rapport aux années précédentes. Et pourtant ils peinent les malheureux.

La récolte des pommes-de-terre est en cours (et il faut arroser pour pouvoir ouvrir le sol !) mais elles sont petites et pas belles.

Les rutabagas, Ah, les rutabagas !

Ceux qui ressemblent à cela sont diablement mal partis.

Et les quelques « moins pires » auront quand même du mal à ressembler à la photo du catalogue du semencier.

Les prévisions météorologiques pour les jours à venir me donneraient presque envie de pleurer.

Alors pour conjurer le mauvais sort, je plonge… mon regard dans cette photo prise début juillet, la dernière bonne grosse pluie, et je danse…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.