Réparations de fortune

Des installations plus toutes jeunes sur un plateau battu par les vents, cela ne fait pas toujours bon ménage…

Je pourrais bien vous parler de vitrages nécessitant consolidation ou remplacement, mais ce n’est pas le sujet du jour.

C’est de plastique que je vais vous parler, celui qui recouvre les tunnels.

Ce sont de bonnes bâches bien solides à l’origine. Mais après 15 ou 20 ans de bons et loyaux services elles montrent de sérieux signes de faiblesse ici et là.

A ce stade il n’y a plus rien à faire, que d’enlever les lambeaux et de remplacer… ou pas. On peut aussi en profiter pour cultiver des haricots grimpants. Le support est tout trouvé !

Avant d’en arriver là il y a toujours un stade de dégradation partielle, qui est préoccupant sans remettre encore vraiment en cause la protection des cultures. Mais ce stade peut vite évoluer si un coup de vent s’engouffre dans la brèche.

Après un premier essai à l’aide de bouts de ruban adhésif, qui a lâché aux premières pluies…

…un deuxième essai pour thermosouder en l’air des bandes de tissu…

… je teste une sorte de couture rustique,

avec des œillets posés dans la bâche repliée sur elle-même,

ou ancrés dans une bande adhésive tissée…

C’est reparti pour un tour, sans lancer en urgence un chantier de renouvellement de bâche.

Le résultat a presque l’air solide, par temps calme.

Le prochain coup de vent nous montrera si c’est un doux rêve ou si la technique tient la route.

A suivre…

3 réflexions sur “Réparations de fortune

Répondre à Bernard DURAND Gasselin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.