La relève des frileuses

Comme vous le savez, les aromates frileuses, basilic en tête, comptent les jours – ou plutôt les nuits – avant de dépérir brutalement de froid.

Laissez-moi donc vous présenter la relève, les aromates que je n’arrive pas à cultiver en été. Par temps un peu sec et chaud, elles partent en fleur aussitôt plantées. L’approche de l’automne apporte donc la joie de les voir s’installer gentiment pour un bout de temps.

Voici la roquette…

Voici la coriandre…

Voici l’aneth…

Le persil, quant à lui, supporte bien les différentes saisons.

Il s’agit là de renouveler les pieds pour retrouver la fraîcheur de plants en pleine croissance.

Bien sûr nous allons leur laisser un peu de temps avant de tailler dedans.

Mais il me semble doux de voir venir ces bons arômes au moment où le déclin des légumes d’été se fait cruellement sentir.

Cette entrée a été publiée dans vues. Bookmarquez ce permalien.

Une réflexion sur “La relève des frileuses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.