Libres semences

A chaque saison ses plaisirs.

Le début d’année a vu se succéder les mises en culture à un rythme soutenu, assurant notamment les récoltes d’été. A présent le temps est venu de préparer l’hiver en récoltant les légumes de garde et en soignant les cultures stockées sur pied, poireau, carotte, chou, navet…

C’est aussi le moment où se font la plupart des récoltes de semences. De quoi maintenir les variétés les plus appréciées et les plus adaptées aux conditions locales.

Ce sont quelques courges qui auront été pollinisées manuellement,

des tomates choisies sur les plus beaux pieds, des haricots laissés aller à maturité sur un pied intact, les arroches et sarrasins

utilisés comme engrais vert, les fleurs – souci, oeillet d’Inde, capucine, alysse – qui tiennent compagnie aux cultures et attirent les pollinisateurs.

La production de semences a ses contraintes et je ne me vois pas les produire toutes, en autonomie.

Mais je trouve qu’il est important de contribuer même modestement au maintien du potentiel de reproduction et d’adaptation de variétés potagères traditionnelles, non trafiquées, pour qu’elles restent vivantes et accessibles à tous.

C’est ma façon de participer au mouvement des semences paysannes, qui fait bientôt sa « semaine »…

Du 16 au 24 septembre 2017, une semaine d’action pour que vivent les semences paysannes !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.