Show must go on …

Deux semaines déjà que la tormade-grêle-foudre est passée sur la commune de Vitry-sur-Seine, samedi 19 juin dernier (et non le lendemain comme il m’a semblé d’abord, tellement le week-end avait été mouvementé). Où en est-on ?

Dans un des tunnels les plus abîmés, la mise en sécurité a consisté à poser des barres de maintien de la structure fragilisée, dans l’attente de la visite des experts des assurances. A priori il ne risque plus d’être définitivement écrasé.

En avant (a-vent ?), un paravent souple (2 piquets légèrement enfoncés et couverts d’un voile anti-insectes) permet de vérifier que c’est bien une zone particulièrement exposée. La petite brise de la semaine passée a fait tomber plusieurs fois un des 2 poteaux. Hum, hum…

Limite de la parcelle, arbres et plaques de béton du voisin pèsent toujours aussi lourdement sur mon matériel.

« rien ne peut être touché tant que les experts ne sont pas passés ».

Bonjour la sécurité pour passer ! Pourtant je suis bien obligée d’entrer chez le voisin pour surveiller mes pauvres engins. Un droit de passage est bien inscrit dans mon bail mais… le passage est toujours bloqué par les 2 arbres tombés de chez le voisin, érable et saule.

J’ai fait ma part, à l’autre bout du passage, où c’est « mon » figuier qui est tombé en travers …

Première visite d’expert prévue jeudi prochain, 19 jours après l’événement climatique. Impatients passez votre tour !

Mon réseau électrique est toujours enfoui sous l’ensemble arbre/béton/toiture.

Attention ! J’ai veillé à ce que la rubalise signale le danger de part et d’autre des dégâts.

Heureusement pour moi, le courant passe mais… c’est bien aussi où réside le danger !

tilleul foudroyé

Quitte à être sur la parcelle voisine, celle par où la tornade est passée, j’observe un détail qui m’avait échappé. Un escargot escalade une grande blessure sur le tilleul en entrée de parcelle.

Étant un peu forestière, je reconnais tout de suite cette sorte de blessure. L’arbre a été foudroyé !

Une branche pendouille lamentablement, retenue par un simple lambeau d’écorce…

Je devrais plutôt dire un lambeau d’aubier de tilleul, vous connaissez ?

Un autre morceau se trouve à terre à quelques mètres.

Oui, vraiment, la foudre est bien passée par là, dans le sillage de la tornade vraisemblablement !

Puisque c’est la découverte du jour, gros plan sur l’aubier de tilleul, encore une petite merveille de la nature…

tomates

Et comme il n’y a pas que la tempête dans la vie, gros plan sur les tomates, en train de se former gentiment dans la grande serre…

Les plants devraient être palissés et taillés à cette date.

Je ne sais pas pourquoi, il semble que j’aie accumulé un peu de retard cette année.

Mais que fait la maraîchère ?!

Allez, le dernier mot aux tomates, ou plutôt la dernière lettre.

Dans la course des légumes d’été, devant les courgettes, poivrons et aubergines encore beaucoup plus en retard, elles nous montrent le V de la Victoire !

On y croit ! On ne lâche rien !!!

2 réflexions sur “Show must go on …

  1. Claudine dit :
    Bravo la maraîchère-poétesse !
    Tu es si courageuse que je te tutoie !
    Bises.

Répondre à CLAUDINE BARSOTTI Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.