Belles feuilles

Je m’efforce de cultiver tout l’hiver de belles salades croquantes et savoureuses, qui me permettent de composer notamment le mesclun.

Les laitues en sont la base, comme cette merveille des 4 saisons, qui fournit des feuilles cloquées teintées de rouge.

La laitue Strubelpeter donne des feuilles vertes profondément échancrées.

Outre les feuilles de laitue, le mesclun est aussi régulièrement composé de mâche, de roquette, éventuellement garni de quelques feuilles de bette ou de betterave.

Et j’apprécie aussi d’y mettre une drôle de feuille laciniée rouge sombre à la tige verte.

Mais quelle est-elle donc cette plante qu’on dirait rongée à l’acide ?

C’est la moutarde chinoise, apparentée donc aux choux, navets et radis…

Avec sa saveur douce de moutarde, elle vient relever joliment l’ensemble et compléter les qualités gustatives et nutritives du mesclun.

Aussi bonnes que belles, les verdures de l’hiver font tout le charme d’une saison pas si morte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.