Microclimat tropical

Le soleil joue un peu à cache-cache en ce début d’été. Il est bien assez présent cependant pour chauffer efficacement les serres et tunnels.

Les tunnels sont plutôt bien aérés mais je n’en dirais pas autant de la grande serre. Et j’y installe progressivement des plantes capables d’encaisser les chaleurs en assurant une ambiance un peu plus fraiche que ne le peuvent les seules cultures annuelles.

Depuis plusieurs années, la baselle – appelée aussi épinard de Malabar – étend méthodiquement ses tiges sur les éléments de structure.

Elle voisine avec 2 avocatiers qui ont passé haut la main les derniers hivers. Pas (encore ?) de fructification en vue…

Des chayotes rayonnent dans toutes les directions pour la deuxième année.

Un petit bananier a, lui aussi, passé tranquillement l’hiver sous un bon tas de broyat et déploie ses feuilles l’une après l’autre.

Enfin une petite passiflore vient compléter le tableau des plantes tropicales.

J’ai oublié les patates douces, récemment plantées, qui commencent à étendre leurs tiges.

Il ne reste plus qu’à attendre le passage d’un groupe de perruches vertes à collier pour se croire vraiment bien loin de la banlieue parisienne…

 

Une réflexion sur “Microclimat tropical

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.