Décoiffantes vacances

Premier dimanche des vacances, Ciara, rafales à 101km/h enregistrées à Orly…

Une porte à la charnière fragile

n’a pas supporté.

Le vent a arraché les barres de lestage des volets latéraux.

Deuxième dimanche, Dennis…

Les grands tunnels se mettent à bailler nettement aux jointures entre les lés.

Et un petit tunnel finit largement découvert.

Quand ce genre d’événement se produit, il ne sert à rien d’être sur place. On ne peut rien faire.

Autant être ailleurs, se reposer, penser à autre chose…

et revenir pleine de courage pour démonter ce qui a craqué, fixer ce qui est décroché, remettre en place ce qui a bougé.

Par chance j’ai de l’aide cette semaine (Merci Nicolas !) et un film de rechange pour couvrir le tunnel décoiffé.

La journée était belle pour lancer ce petit chantier imprévu.

Les premières réparations les plus urgentes ont pu être faites.

La suite dans les jours qui viennent…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.