Des tutus dans les jardins

Chaque année je découvre de nouvelles plantes, qu’elles soient nouvelles venues ou que je finisse par identifier celles présentes depuis plus longtemps.

Celle-ci n’a trouvé sa place qu’avec le chamboulement opéré par la pose des nouvelles clôtures l’hiver précédent. La terre rapportée pour remodeler les talus devait contenir des graines…

Vous la reconnaissez ?

Il s’agit de la cardère des foulons.

Son nom rappelle l’usage qui en a été fait pour la finition des lainages. Mais cet usage ayant été abandonné il y a une trentaine d’années, la plante a bien failli disparaître de nos paysages.

La floraison est étonnante, associant de rudes pointes et des délicates petites fleurs tubulaires.

Elle forme d’abord un anneau médian, qui se dédouble ensuite vers les extrémités.

Les bourdons s’attachent patiemment à visiter chaque fleur…

Et, en hiver, il faudra la même patience aux chardonnerets pour extraire chaque graine du garde-manger fortifié.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.