Haricots en vedettes

Ils pourraient supporter plus de chaleur, mais un bon arrosage leur est tellement bénéfique… qu’ils se trouvent bien ces derniers temps.

Une première série, sous tunnel, ne donne plus trop. Je dis donc au-revoir à la mante que j’y croisais semaine après semaine.

D’abord toute petite – cette photo date de fin juin -…

… puis de taille fort respectable, fin juillet.

Cette dévoreuse d’insectes fait certainement un ménage bien utile.

La deuxième série, encore des haricots nains, en plein champ, poursuit encore sa production.

Elle est parsemée de sarrasin, engrais vert semé l’automne dernier, mais qui a attendu le semis des haricots en mai pour pousser avec.

Les haricots ont bien essayé d’utiliser le sarrasin comme tuteur mais cela ne leur a pas vraiment permis de prendre de la hauteur ! Pauvre sarrasin, il regrette peut-être de ne pas avoir saisi sa chance l’an dernier !

Arrivent enfin les haricots grimpants, plus tardifs.

Ils forment une belle muraille au fond du jardin de potirons,

et se chargent de belles gousses tâchetées en forme de virgule…

La relève est là pour continuer les récoltes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.