Le retour du chénopode

Symbole des chaleurs annonçant l’été, il vient couvrir spontanément les parties de terre fertile à nu… c’est le chénopode.

Cousin de l’épinard, il se cuisine de la même façon.

Pour les amateurs, l’épinard cultivé ne reviendra pas avant la fraîcheur de l’automne.

Son cousin sauvage est bon à récolter à présent, avant qu’il ne devienne trop grand.

Une réflexion sur “Le retour du chénopode

  1. C’est vraiment un excellent comestible ! Pour moi c’est avec quelques lardons fumés et un petit oignon…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.