prêle des champs

un rond très vide dans le champ, à la sortie de l’hiver…

des petites tiges brunes (les tiges fertiles) apparues au début du printemps…

et voici les tiges stériles de la prêle qui occupent la bordure et une partie du jardin n°1.

Cette plante préhistorique m’indique qu’il y a de l’eau en profondeur. Je ne vais pas trop chercher à lutter contre elle, la prêle est inexpugnable. Tout au plus vais-je en prélever ce qui me permettra d’en faire un extrait fermenté à l’occasion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.